Environment Statistics
History and current activities
Brochure on Environment Statistics
FAQ
Methodology

FDES 2013

International Recommendations for Water Statistics

Concepts and methods in Environment Statistics

Glossary

  Working Papers
Data

UNSD environmental indicators

  Country Snapshots
  Country Files
(Limited access)
  Questionnaires
Technical cooperation

ECOWAS project

ESCWA project

 

CARICOM project

 

Workshops

Coordination

Intersecretariat Working Group on Environment Statistics

Reports to the Statistical Commission
ENVSTATS newsletters
   
Useful links
  National data sources
  International and regional data sources
  Environmental accounting
   
Contact us

BULLETIN d'information de la
Division de Statistique des Nations Unies (DSNU)

Numéro 9                  août 2000 - décembre 2000

(Une traduction informelle)

EDITORIAL
par
Alessandra Alfieri
(UNSD),
Peter Bartelmus
(Wuppertal Institute)
et Hussein Abaza
(UNEP)

Comptabilité environnementale et économique intégrée - Manuel opérationnel

La Division de statistique des Nations Unies (DSNU) et le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) ont publié, dans la série "Manuels de comptabilité nationale", le volume Comptabilité environnementale et économique intégrée - Manuel opérationnel1. Le Manuel est le résultat de la coopération au sein du "Groupe de Nairobi", institué par le PNUE pour promouvoir les travaux relatifs à la comptabilité de l'environnement et des ressources naturelles au niveau international. Le Groupe était composé d'experts d'organisations internationales et non-gouvernementales provenant de pays en développement et développés.

Le 'Manuel opérationnel', comme il est communément appelé, approfondit les concepts et méthodes proposés dans la version originale du Système de comptabilité environnementale et économique intégrée (SCEE)2 en mettant à profit l'expérience acquise au cours des études de cas du SCEE. Le Manuel sert de guide pour l'application des parties les plus pratiques du SCEE, en particulier celles qui peuvent être compilées dans des délais et coûts raisonnables. Eventuellement, la plupart de ces parties pourraient être incluses dans les efforts périodiques de collecte de données des services nationaux de statistique.

Le Manuel utilise une approche par étape et un ensemble de données fictives pour illustrer le processus de compilation des comptes. Une série de tableaux ou 'chiffriers' facilitent la compréhension des concepts et définitions, des procédés de collection et de traitement des données, et la cohérence des tableaux dans le cadre de l'ensemble du programme de comptabilité. Les 10 étapes, issues de la restructuration des comptes nationaux conventionnels, décrivent la compilation des donnés physiques et monétaires pour les stocks et les flux environnementaux et presentent les indicateurs "verts" ajustés qui en résultent. (Voir l'encadré).

Les 10 étapes3 de la compilation des SCEE
1.   Compilation des tableaux des ressources et des emplois
2.   Identification et compilation des dépenses de protection environnementale
3.   Compilation des comptes de biens naturels produits
4.   Compilation des comptes de ressources naturelles physiques
5.   Evaluation des ressources naturelles; compilation des comptes monétaires
6.   Compilation des comptes de biens environnementaux physiques (optionnel)
7.   Compilation des émissions par secteur économique
8.   Coûts de maintenance des émissions
9.   Agrégation et calcul
10. Comparaison des indicateurs conventionnels et des indicateurs ajustés en fonction de l'environnement

Le Manuel explique, en termes simples, le cadre du SCEE. On y décrit comment présenter, sous forme de tableaux et en termes physiques, des données environnementales aux côtés de données économiques, et comment on peut y joindre des indicateurs économiques monétaires. Les concepts, définitions, classifications et estimations nécessaires à ce processus sont, autant que possible, compatibles avec ceux des comptes conventionnels. Le Manuel explique en détail la compilation des comptes de ressources naturelles sélectionnés, notamment minéraux, foresterie, poisson, air et sol. L'épuisement et la dégradation sont considérés comme des coûts de production et sont inclus dans les comptes de production. En conséquence, les agrégats de valeur ajoutée ajustés en fonction de l'environnement (EVA), leur somme totale, le produit intérieur net ajusté en fonction de l'environnement (PIA), la formation du capital écologique (FCE), et la richesse nationale incluant le capital naturel peuvent être calculés.

L'introduction du Manuel traite de la comptabilité intégrée comme moyen d'évaluer l'interaction entre l'environnement et l'économie, dans le but d'explorer la durabilité de la croissance économique et du développement. Les chapitres finaux traitent de l'usage des comptes environnementaux et de l'analyse des politiques économiques et environnementales, et décrivent le cadre institutionnel des études de cas. La coopération entre les producteurs et les utilisateurs de données est essentielle à l'établissement de la compilation du SCEE.

Un logiciel4 facile à utiliser, créé par le DSNU et la Fondazione ENI Enrico Mattei (FEEM), guide l'utilisateur à travers une série de chiffriers reliés à des formules automatiques et à des contrôles logiques. Le logiciel permet à l'utilisateur de modifier les formules selon ses besoins et d'identifier les erreurs de calcul; il permet aussi d'identifier les relations entre les données et les calculs.

Le Manuel opérationnel ne remplace pas l'édition de 1993 du SCEE, mais la complémente en se concentrant sur l'application concrète du système. Ceci s'applique aussi à la "révision" en cours du SCEE, communément appelée "SCEE 2000"5. En fait, le Manuel opérationnel sera compatible avec le SCEE 2000, ce dernier ayant néanmoins une couverture et une portée plus grande. Le Manuel restera donc le document de référence pour la compilation des comptes environnementaux-économiques intégrés, en particulier pour les pays cherchant à implanter de tels comptes pour la première fois.


1 Studies in Methods Ser. F., No. 78 (Sales No. E.00.XVII.17), New York: United Nations.
2 Studies in Methods Ser. F., No. 61 (Sales No. E.93.XVII.12), New York: United Nations.
3 Les étapes représentent les fondements du SCEE et leur mise en oeuvre peut être adaptée aux priorités du pays et à la disponibilité des données.

4 On peut charger le logiciel du SCEE en accédant les sites Internet suivants: www.un.org/Depts/unsd/enviro our www.feem.it/gnee/info.html.
5 Le 'Groupe de Londres', composé de comptables environnementaux, effectue présentement la révision du SCEE, et l'Organisation des Nations Unies, la Banque Mondiale, l'OCDE et Eurostat prévoient en publier les résultats.


 

QUOI DE NEUF?


Au Siège

Statistiques de l'environnement et indicateurs du DSNU
Comme nous l'avons déjà mentionné, le DSNU a distribué son premier Questionnaire sur les indicateurs environnementaux en 1999 dans le but de recueillir des données auprès de pays ne faisant pas partie de l'OCDE. Les résultats de cette collecte de données ont été incorporés dans la base de données environnementales du DSNU avec d'autres statistiques et indicateurs environnementaux recueillis d'autres sources. En ce moment, la base de données contient des statistiques sur une sélection de pressions environnementales et de conditions socio-économiques liées au développement durable. En outre, le DSNU procède à la compilation de son premier Répertoire Pilote de statistiques et d'indicateurs environnementaux. Les données, qui seront présentées sous forme de tableaux, de graphiques et de cartes, se concentreront sur les tendances principales et les procédés sociaux et économiques y relatifs dans le domaine de l'environnement.

Questionnaire sur les indicateurs environnementaux 2001
Le deuxième exercice de collecte de données effectué par le DSNU, qui s'adressera à tous les pays à l'exception de ceux faisant partie de l'OCDE, prendra place en 2001 et portera sur les thèmes suivants:

  • Emissions atmosphériques et qualité de l'air ambiant;
  • Ressources en eau, extraction de l'eau, traitement des eaux usées et qualité des eaux dans les rivières et les lacs;
  • Production et traitement des déchets;
  • Utilisation et dégradation des sols.

Le questionnaire a été révisé en fonction des commentaires reçus par le DSNU au cours du premier exercice de collecte de données effectué en 1999. Les questionnaires à compléter contiendront déjà des données fournies par les pays lors du premier exercice de même que des données recueillies d'autres sources internationales. Le questionnaire sera envoyé aux pays participants au début de 2001. Le DSNU saisit cette occasion pour remercier à l'avance les pays qui participeront à cet exercice en fournissant les données requises.

Dans les commissions régionales

Commission économique et sociale pour l'Asie Occidentale (CESAO),
Mohammed Al-Badrawi

Les statistiques environnementales constituent un domaine nouveau à la Division des statistiques de la CESAO. Le but principal du programme de travail de la CESAO pour la biennie en cours (2000-2001) est d'établir une base de données environnementales fiables sur ses Etats membres. Les données provenant de cette base serviront, dans le prochain programme de travail biennal: a) à la production du premier bulletin statistique sur l'énergie et l'environnement, et b) à l'organisation d'un groupe d'experts sur la mesure et la collection d'indicateurs environnementaux dans les domaines de l'énergie, de l'industrie et du transport. La banque de données proposée sera constituée de quatre modules principaux: air, eau, sol et pesticides. Chaque module contiendra une variété d'indicateurs, distribués géographiquement entre différentes provinces dans chaque Etat membre. De plus, ces indicateurs seront reliés à d'autres indicateurs relatifs à des secteurs tels que l'industrie, l'énergie, les transports, l'agriculture et les ménages.

Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC),
Farid Isa

La Division des statistiques et des projections économiques de la CEPALC a débuté son travail sur les statistiques de l'environnement en conduisant, conjointement avec l'Instituto Nacional de Estadistica, Geografía e Informática (INEGI) du Mexique, l'"Enquête sur l'état actuel de l'information environnementale en Amérique latine et dans les Caraïbes, 1996". Les résultats de cette enquête s'avérèrent une source d'information précieuse, dans le cadre de leur programme de travail, pour la planification d'activités futures. Aussi en collaboration avec l'INEGI et le DSNU, la CEPALC a mené des activités visant à aider les pays de la région à bénéficier de l'expérience acquise dans d'autres régions et à partager les succès réalisés dans leur région. A cet égard, deux ateliers ont été tenus; le premier sur la Comptabilité économique et environnementale intégrée (avril 1998) et le second sur la Production d'indicateurs environnementaux sur le terrain et les sols (novembre 1998).

En août 2000, la Division des statistiques et des projections économiques de la CEPALC a conduit une deuxième enquête pour jauger la situation actuelle sur l'état des statistiques de l'environnement dans la région. Selon les réponses reçues de 18 pays, des entreprises autant publiques que privées produisent des statistiques sur l'environnement. Cependant, des progrès sont requis pour qu'une intégration, une coordination et une dissémination de cette information puissent être effectuées afin que l'information recueillie puisse être utile, tant aux administrateur qu'aux usagers en général.

A l'intérieur du Programme de travail international de statistique pour l'Amérique latine et les Caraïbes qui sera soumis pour approbation à la prochaine Conférence de Statistiques des Amériques, deux ateliers sont planifiés pour la biennie 2001-2002: Un sur la comptabilité environnementale; l'autre sur les statistiques environnementales. Le but est d'introduire le système de comptabilité économique et environnementale intégrée (SCEE) et le prochain Manuel de comptabilité environnementale du DSNU. De plus, en coopération avec l'Instituto Nacional de Estadística (INE) du Chili et l'INEGI du Mexique, la CEPALC prévoit établir un groupe de travail qui développerait un système intégré de statistique environnementale pour la région, de façon à ce que les statistiques environnementales produites par différentes institutions puissent être coordonnées et organisées par les bureaux de statistiques nationaux (BSN).


LES GENS


Le personnel

Maila Puolamaa est le nouveau chef de la Section des statistiques de l'environnement du DSNU. Elle a étudié la pollution environnementale et la sécurité occupationnelle à l'Université de Kuopio (Finlande). Elle a été Chef de l'Unité des Statistiques de l'environnement chez Statistiques Finlande pendant cinq ans. Elle s'est spécialisée dans différents aspects des statistiques environnementales (pollution marine, déchets, eaux usées, émissions atmosphériques, fleuves de matériaux), les indicateurs et indices environnementaux, de même que la modélisation de pressions environnementales par rapport aux statistiques économiques (agriculture, industrie, énergie, construction) à Statistiques Finlande, à l'OCDE, à la Commission économique pour l'Europe et à Eurostat.

Katalin Gieri, statisticienne, a pris sa retraite du DSNU en novembre 2000. Elle avait travaillé plusieurs années pour le DSNU dans différents domaines, tels que l'industrie, la construction, l'administration et la planification, et plus récemment, en statistiques environnementales. Kati poursuit présentement une deuxième maîtrise, cette fois en travail social, à l'Université de New York. Elle a l'intention de travailler avec les jeunes délinquants.

Emmanuel Opoku, de l'Université de la science et de la technologie de Kumasi (Ghana), a, dans le cadre du programme de stage de l'ONU, assisté le DSNU de septembre à novembre 2000 dans son travail sur les statistiques et indicateurs environnementaux, plus particulièrement dans le cadre du projet DSNU/CARICOM.

Les auteurs

Hussein Abaza a reçu son B.A. en économie de l'Université américaine du Caire (1973) et son M.Phil. en Planification immobilière urbaine de l'Université de Bradford (1981). En 1982, il a joint les rangs du PNUE, dont il est Chef du Groupe de l'économie et du commerce depuis mars 1997. Il a aussi été Coordonnateur de la Conférence des Ministres africains sur l'environnement (AMCEN - CMAE) et Chef du Groupe de l'environnement et de l'économie.

Mohammed Al-Badrawy est un statisticien chargé des statistiques de l'environnement, de l'industrie et de l'énergie à la Division de statistique de la CESAO à Beirut. Il est titulaire d'un M.A. en sciences sociales quantitatives de l'Université de Kent à Canterbury est un statisticien agrée de la Société Royale de Statistique du Royaume-Uni. Il a 25 ans d'expérience en statistiques appliquées à l'industrie et à l'énergie.

Farid Isa, statisticien, est diplômé de l'Université du Chili. Il a travaillé pour la CEPALC dans le domaine des statistiques industrielles pour plus de 23 ans et a aussi servi en tant qu'administrateur chargé du personnel à la CESAO (1994-1997). En janvier 1998, il est retourné à la CEPALC comme Statisticien chargé des statistiques de l'environnement à la Division des statistiques et des projections économiques.

Hijaba Ykhanbai est titulaire d'un doctorat en économique de l'Académie de génie forestier de Russie. Il est Spécialiste supérieur au Ministère de la nature et de l'environnement de Mongolie, Vice-Directeur du Département de l'administration stratégique et de la planification ainsi que Conseiller du Ministre de la nature et de l'environnement. Il a dirigé plusieurs projets, tels que: "Incitations économiques pour l'environnement et le développement durable en Mongolie et en Asie Centrale", "Évaluation économique et comptabilité des ressources naturelles, Mongolie" et "Administration durable des ressources naturelles communes", financés par IDRC (Canada).

 


ÉVÉNEMENTS SAILLANTS

Atelier sur les statistiques environnementales (Belize, 2-11 août 2000). Le Bureau central de la statistique du Belize fût l'hôte de l'Atelier sur les statistiques environnementales pour les Etats Membres de CARICOM, qui s'est tenu à San Ignacio, Belize, dans le cadre du projet "Renforcer la capacité dans le domaine de la compilation de statistiques et d'indicateurs pour le suivi de conférence dans la région du CARICOM". Parmi les participants, on comptait les 15 Etats Membres du Secrétariat du CARICOM de même que plusieurs institutions de la région.

Voici les principales conclusions et recommandations adoptées par l'Atelier: i) une liste de statistiques et d'indicateurs environnementaux à être compilés par les régions fût adoptée par l'Atelier avec quelques réserves, et fût distribuée de nouveau parmi les pays concernés afin qu'ils puissent confirmer avec leurs homologues nationaux la disponibilité des données et leurs sources; ii) Les Etats membres ont accepté de participer à la compilation de statistiques et d'indicateurs environnementaux effectuées par le CARICOM et le DSNU à paraître dans la publication régionale sur les statistiques de l'environnement; et iii) Les Etats membres se sont mis d'accord pour présenter et disséminer, si possible, les statistiques environnementales disponibles dans les répertoires nationaux de statistiques environnementales, sinon d'inclure une section ou un chapitre sur les statistiques environnementales dans les publications statistiques qui existent déjà, tels les annuaires ou les digests.

IARIW 2000 - 26e Conférence générale de l'Association internationale sur le revenu et la richesse (Cracovie, Pologne, 27 août-2 septembre 2000) Le SCEE-2000 fût présenté à une session spéciale de la Conférence, dans le cadre de son mécanisme de consultations. Trois participants ont introduit les projets de chapitres et, après un débat général, six membres du Groupe de Londres ont répondu aux commentaires. Le DSNU comptait parmi les participants. Le SCEE-2000 reçut un bon accueil et les commentaires soulevés ont été inclus dans la version révisée du projet de manuel.

Statistiques pour les politiques environnementales (Munich, 31 août-15 décembre 2000). Le Centre pour les statistiques économiques, environnementales et sociales de Munich organisait ce cours qui comptait 21 participants issus de pays africains francophones. Ceux-ci venaient de services statistiques nationaux et d'institutions nationales ou de ministères de l'environnement. Dans le cadre du cours de 3 mois et demi, un spécialiste du DSNU a présenté, du 18 au 20 septembre 2000, "Statistiques et indicateurs environnementaux".

Atelier international sur la comptabilité économique et environnementale (Manille, Philippines, 18-22 septembre 2000). L'Atelier, organisé conjointement par le DSNU, le PNUD et le Comité national de la coordination statistique des Philippines, faisait partie du projet de l'ONU: "Renforcer les capacités régionales pour le développement des statistiques en Asie du Sud-Est". Il avait pour but de former les participants à l'application du SCEE, de fournir un forum pour l'échange d'informations entre pays de la région sur la compilation des comptes environnementaux; de discuter les projets de chapitres du SCEE-2000 et d'évaluer le stade auquel se trouve l'application de la comptabilité environnementale dans la région. La présentation des six chapitres du SCEE-2000 fût complémentée par des présentations supplémentaires effectuées par certains pays sur des modules individuels. Il fût aussi discuté de la création d'un réseau d'experts travaillant ou projetant de travailler sur l'application des comptes environnementaux. Il fût en outre suggéré de nommer le réseau "Réseau de Manille" ou "Forum de Manille". Au nombre des participants figuraient des représentants de pays de l'Asie et du Pacifique, du Groupe de Londres, du DSNU, de la Banque Mondiale et d'autres organisations internationales et non gouvernementales. On peut trouver de la documentation sur l'Atelier à l'adresse Internet suivante: www.nscb.gov.ph/peenra.

Réunion commune du Groupe de travail "Statistiques de l'environnement" d'EUROSTAT et du Groupe de travail "Comptes économiques pour l'environnement" (Luxembourg, 19-21 septembre 2000). Le DSNU a participé à une réunion qui avait pour but de revoir le programme de travail d'EUROSTAT sur les statistiques de l'environnement et la comptabilité environnementale, et de discuter des priorités et de la direction des travaux futurs. Le DSNU y a informé les membres de la Réunion de ses activités courantes concernant la collecte de données, le développement d'une base de données et la révision du SCEE.

Réunion d'experts internationaux sur l'information pour la prise de décision et la participation (Aylmer (Québec) Canada, 25-28 septembre 2000). La Réunion était organisée conjointement par la Division du développement durable (DDD) et le PNUE. Pour sa neuvième session en 2001, le programme de travail de la Commission pour le développement durable (CDD) comprenait l'information pour la prise de décision et la participation (chapitre 40 du point 21 de l'ordre du jour) comme thème intersectoriel clé à étudier. La Réunion était organisée pour étudier quelques-unes des questions soulevées au chapitre 40 et pour dispenser des conseils et des recommandations à la CDD sur le genre de politiques qui pourraient être adoptées par les gouvernements dans le but de renforcer davantage son application. Le DSNU a participé à la Réunion en présentant, au sein d'un groupe de travail, son rôle et ses fonctions dans la coordination, l'harmonisation et la rationalisation des différentes initiatives de collecte de données et d'indicateurs.

Vingt-cinquième Réunion du Comité permanent de statisticiens des Caraïbes (CPSC) (Iles Vierges Britanniques, 25-26 octobre 2000). Le Gouvernement des Iles Vierges Britanniques fût l'hôte de la vingt-cinquième Réunion du CPSC, organisée par le Secrétariat de la Communauté des Caraïbes (CARICOM). A l'ordre du jour figurait, en particulier, le développement des statistiques économiques, sociales et environnementales dans la région. Le DSNU y fit une présentation sur le statut du projet intitulé "Renforcer la capacité dans la compilation des statistiques et des indicateurs pour le suivi de Conférence dans la région du CARICOM" qui se concentre principalement sur les statiques sociales, environnementales, relatives au sexe et à la technologie informatique.

Réunion du Comité de coordination du Groupe de Londres et autres parties intéressées (New York, 13-15 novembre 2000). Le DSNU était l'hôte de cette réunion qui rassemblait des participants du Comité de coordination, c'est-à-dire le DSNU, l'OCDE, EUROSTAT, la Banque Mondiale, Statistiques Canada, le Bureau australien des statistiques et Statistiques Pays-Bas, de même que des représentants de Statistiques Danemark, du Bureau national des statistiques du Royaume-Uni, de la Suède et de l'Université de New York. Le Comité a discuté les chapitres préliminaires et a recommandé des changements quant à la structure et au contenu, de même qu'en ce qui concerne l'échéancier du procédé de révision sur la base des commentaires reçus. Pour plus d'information, on peut consulter l'adresse Internet suivante: http://ww2.statcan.ca/citygrp/london/london.htm.


Événements à venir

32e session de la Commission de statistique (New York, 6-9 mars 2001).

La 9e session de la Commission du développement durable (New York, 16-27 avril 2001). Les thèmes principaux de la session seront: l'atmosphère, l'énergie, les transports, l'information pour la prise de décision et la participation, et la coopération internationale pour un environnement viable.

La 7e Réunion du Groupe de Londres sur la comptabilité environnementale (Voorburg (Pays-Bas), mai 2001). Le Groupe prendra en revue le premier projet complet de SCEE-2000.


OPINION


H. Ykhanbai
Le manuel de comptabilité nationale publié par le DSNU, Comptabilité économique et environnementale intégrée - un manuel opérationnel, préparé par le Groupe de Nairobi et rédigé conjointement par le DSNU et le PNUE, représente un outil très utile pour assister les pays à appliquer le Système de comptabilité économique et environnementale intégrée (SCEE).

La présentation des concepts de comptabilité environnementale s'adresse à une audience de statisticiens (statisticiens de l'environnement et comptables nationaux) et de dirigeants. Ce dernier manuel est plus facile à comprendre que le manuel original et adopte une approche par étape dans l'application de la comptabilité. L'utilisation du même ensemble de données tout au long du Manuel aide à illustrer les calculs nécessaires à la compilation des comptes, en particulier les comptes monétaires, et démontre des opérations types et la façon dont les comptes sont liés entre eux. Par la même occasion, le Manuel prend en considération la pertinence, sur le plan des politiques, des comptes et fournit des exemples démontrant comment les résultats de la compilation des SCEE peuvent être utilisés dans l'établissement de politiques sur l'environnement et l'administration des ressources naturelles. Le logiciel qui accompagne le SCEE est aussi très utile aux pays qui commencent à instaurer leur propre système de comptes économiques et environnementaux. Le chapitre sur l'institutionnalisation peut aider les pays qui en sont à un stage précoce de l'application à comprendre l'importance de l'établissement d'une coopération entre producteurs et utilisateurs de données.

Le Manuel opérationnel est donc très utile pour les pays désirant appliquer le SCEE. On doit cependant prendre note que la compilation des SCEE est une tâche considérable, qui requiert des statistiques environnementales, une connaissance de base des comptes nationaux et un mécanisme de coordination entre les producteurs de données et les institutions utilisatrices. Etant donné la complexité du système, il serait utile que le DSNU joue le rôle de chef de file en coordonnant les programmes dans toutes les régions pour aider les pays à appliquer le SCEE.

Note de la rédaction

A travers sa rubrique "opinion", Envstats veut offrir un forum de discussion sur des sujets controversés dans le domaine des statistiques de l'environnement. Nous vous invitons à exprimer vos commentaires et idées sur cette page. Vos commentaires sur le rôle des statistiques environnementales, ou du DSNU en général sont aussi les bienvenus. Nous vous prions de nous les faire parvenir à l'adresse qui suit.

Envstats est produit par la Section des statistiques de l'environnement de la Division de statistique de l'Organisation des Nations Unies (DSNU). Les opinions qui y sont exprimées ne reflètent pas nécessairement celles de l'Organisation.
Prière de faire parvenir vos commentaires et soumissions pour parution dans nos prochains numéros à l'adresse suivante:
Kathleen Suite, Envstats, DC2-1638
2 United Nations Plaza, New York, N.Y. 10017
Tel: (1-212) 963-4847)
Fax: (1-212) 963-0623. E-mail: envstat@un.org.
United Nations Statistics Division